Nekooooooooo Teaaaaaaaaam

Miou? Nya nya, nya !Miaou nya.Wanya?!Meeeeeeow
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Crystal & Diamant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nee-Koneko

avatar

Messages : 1778
Points : 2041
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 26
Localisation : En bas

Perso
Niveaux:
199/200  (199/200)
Classe: Eniripsa
Orientation: Feu/Soin

MessageSujet: Crystal & Diamant   Mer 20 Juil - 23:08

Oui à mes heures perdues j'écris
Et OUI je suis nulle en orthographe x')

Bref je vous laisse avec mon chapitre 1 ^.^


Chapitre 1 : Rencontre

"Moi? Qui suis-je? Je suis... une Crystale en devenir, enfin... il semblerait, mais les apparences sont souvent trompeuses n'est ce pas?
Je m'appelle Fang... Fang tout court, personne ne sait réellement d'où je viens. Je ne descends d'aucune famille de Joyaux, ni de Diamant, ou du moins personne ne me l'a jamais dit.

Ici la vie est plus ou moins simple en fonction de la classe à laquelle on appartient. Il y a les Diamants, constitués de notre seigneur qui dirige le royaume et des nobles. C'est évidement la classe la plus aisée, mais aussi la plus attaquée, après tout ce sont eux qui gèrent notre royaume avec le seigneur, et les assassinats ne sont pas rares. De ce fait, une classe qui se consacre exclusivement à la défense du royaume et des nobles a été crée, les Crystals. Les Crystals sont composés principalement de la "basse noblesse", plus rarement de quelques Joyaux s'ils sont d'un excellent niveau mais il arrive quelque fois que des Crystals de la haute noblesse se montrent. C'est une classe complètement à part, aussi respecté que les Diamants, la classe à laquelle j'appartiens. Puis vient les Joyaux, et vous vous en doutez surement il s'agit du reste du peuple, ceux qui font fonctionner le pays, généralement plutôt pauvres bien que quelques familles se démarquent.

C'est une famille d'Opale qui m'a prise sous son aile jusqu'à aujourd'hui. Les Opales sont des familles modestes, mais pas non plus des plus pauvres. Ce sont des familles de prêtre qui préparent et dirigent les cérémonies de Pacte (la cérémonie de Pacte est une cérémonie liant un Diamant et un Crystal, ce qui permet d'accroître les pouvoirs du Crystal principalement). C'est surement pour ça que très jeune j'ai voulu devenir une Crystale. En réalité les Opales sont plutôt riches vu qu'ils côtoient assez souvent les Diamants, mais ils préfèrent vivre modestement et aider ceux qui en ont besoin.

Revenons à l'instant présent. Actuellement je me trouve devant Terre de Lumière, l'école suprême des Crystals. Les meilleurs seront amener à être liés avec les nobles les plus puissants... enfin dans la limite du possible. Juste a coté se trouve Terre de Lune, l'école des Diamants. Les deux écoles ont une cour commune permettant aux Diamants et Crystals de faire connaissance.

Aujourd'hui c'est le premier jour...
Encore une journée où on vous assomme d'informations et de consignes à respecter.

Les deux écoles se ressemblent fortement, si elles ne se différenciaient pas par la couleur, il serait aisé de se tromper. Terre de Lumière était claire, avec des murs de pierres blanches, tandis que Terre de Lune avait des pierres beaucoup plus sombres, pourtant elles se complétaient parfaitement.

Je m'engageais donc sur le chemin menant à ma future école. Alors que je continuais d'observer les lieux, quelqu'un m'interrompit.

- Bonjour toi! m'a-t-il lancé, Tu es nouvelle ici, je me trompe?

Effectivement les années précédentes j'étais dans l'école des Joyaux d'en bas, seuls les meilleurs d'entre nous parviennent à Terre de Lumière. Seuls les jeunes Crystals issus de la noblesse se voyaient directement expédiés à Terre de Lumière, qu'ils soient bon ou mauvais.
Celui qui venait de m'adresser la parole arbora un sourire crispé en voyant que je ne répondais pas, mais il ne se découragea pas.

- Je m'appelle Zed Lyst, et toi quel est ton nom ?

Un Lyst hein... Une famille connue pour utiliser les fleurs... de manière... offensive.

- Zed Lyst ,ai-je répété, le vent fleuri.

Il fut soudainement très fier de lui...

- Connu pour courtiser de nombreuses filles puis disparaître en un coup de vent?

... mais il finit par grimacer et baissa les yeux. J'accélérais le pas. Hélas il me rattrapa pour continuer cette conversation inutile.

- Je ne pensais pas que mes "exploits" étaient descendu jusqu'en bas...

"En bas"... Je n'aimais pas trop cette expression qui servait à désigner le coté de la ville où vivaient les Joyaux, même si au final je l'utilisais aussi puisque géographiquement les Joyaux étaient situés "plus bas" que les nobles.

- Tu sais, je ne tiens pas mon surnom de là, a-t-il rajouté, mais de ma manière de me battre. Tu verras je suis plutôt fort! Et j'ai hâte de te voir à l'œuvre.

Je soupirais intérieurement. Il n'avait pas l'air très futé, mais au moins il avait l'air sincère... chose qui se disait rare chez les nobles.

- Je m'appelle Fang, lâchais-je finalement.

Il haussa un sourcil.

- Fang? Fang comment? Et tu n'as pas de titre ?

Je levais les yeux au ciel exaspérée de voir ce petit noble réagir comme si tout ce qu'il connaissait n'était pas normal.

- Fang tout court.

Il ouvrit la bouche s'apprêtant à répliquer quelque chose du genre "tu te fiches de moi", cependant en croisant mon regard il changea d'avis.

- Euh... et bien... Bienvenue Fang tout court, fit-il tout de même perturbé.

Il me tendit ensuite sa main l'air de dire "amis?". Honnêtement je n'en avais pas vraiment envie, mais après tout je ne connaissais personne, je n'avais pas grand chose à perdre. Je lui ai donc serré la main.
Nous arrivâmes devant l'entrée. Tout était blanc, ou au moins clair, trop à mon goût. Et surtout, il y avait un chat blanc à l'entrée. Voyant que je le fixais avec insistance, Lyst se remit à parler.

- C'est Nahtal, la gardienne de l'école.

J'avais oublié. Il y avait des bêtes mystiques pour garder les écoles (bien que personnellement je n'en vois pas l'intérêt). D'un coté il y a Nahtal, et de l'autre Zeos le chien loup noir.

Nous entrâmes enfin dans le bâtiment. Tout était de marbre blanc ou de cristal, tout était luisant au point d'en éblouir quelqu'un ne s'y attendant pas. Mais se fut la lumière qui était le plus impressionnant, nous avions beau être dans un bâtiment, la lumière était partout.

Lyst continuait d'avancer comme si de rien était, tandis que moi je ne pouvais m'empêcher de regarder autour de moi pour observer les colonnes de cristal, ou encore les tableaux du hall représentant diverses actions plus ou moins héroïques de certains Crystals. Finalement je me suis mise à observer Lyst, après tout je n'avais pas vraiment fait attention à lui. Il était blond, avec quelques mèches rebelles qui pendaient devant ses yeux. Il avait une bonne taille et n'était pas vraiment musclé, je dois avouer que cela lui donnait une allure princière. Il portait des vêtement de noble blanc et doré qui lui allait à la perfection, et à sa taille pendait une épée au fourreau d'argent. Je comprenais pourquoi autant de fille tombait sous son charme.

Il s'est arrêté devant une grande porte avec un sourire aux lèvres.

- Tu va voir, ça va être génial, me dit-il en ouvrant la porte.

La porte donnait sur la cour.
Tous les Crystals, quant aux Diamants ils n'étaient apparemment pas encore là. A notre arrivée une grande partie des personne présentes se sont retournées et ont eu des réactions diverses et variées, cela allait de l'admiration, à la haine (surement des ex pensais-je), ou encore de la jalousie. Pour ma part il n'y eu que quelques regards discrets de curiosité. Le blond se dirigea vers un groupe plus jeune que lui, ils devaient avoir quatorze ans alors que Lyst approchait de la vingtaine, comme moi.

J'ai donc profité du fait qu'il aille faire grimper sa côte de popularité pour m'éclipser contre un mur de la cour et observer.
Les plus jeunes avaient à peine plus d'une dizaine d'années et les plus vieux, j'en faisait partie. La majorité des Crystals présent ici descendaient eux même de Crystals et avaient vécu depuis toujours avec les nobles (ou même en tant que noble). Les Crystals venant du coté des Joyaux étaient rares, d'une part parce que moins de gens possèdent de pouvoirs puissants, et d'autre part car, ceux qui en ont assez n'ont pas vraiment envie de servir les nobles.

Je faisais donc partie de ses rares qui viennent d'en bas.
Je continuais d'observer quand soudain :

- ZED LYST ! Je te défie en combat solennel ! Ici et maintenant !

C'était un jeune garçon, quinze ans au grand maximum, les cheveux flambant roux. Il n'avait absolument aucune chance.
Un cercle se dessina autour d'eux délimitant l'arène. Je n'ai pas pu m'empêcher de me joindre a eux pour voir le massacre.

- Très bien ! J'accepte ton défi jeune... euh, répondit-il en ne trouvant pas le nom de son futur adversaire.

- Ryd ! Ryd Zalvok ! Et je suis venu venger ma soeur que tu as traité indignement !

- Ah oui ! Elna ! Comment se porte-t-elle ? fit-il d'un ton faussement poli.

Ryd hurla de rage et se jeta sur Lyst sauvagement. Il était armé de deux petites dagues ce qui lui donnait plus de faiblesses que d'avantages face au blond. Ce dernier ne dégaina même pas son épée, il fit un pas de coté et Ryd faillit se planter lamentablement dans la foule. Il ne se découragea pas pour autant et reprit son assaut. Mais rien n'y faisait, Zed Lyst restait intouchable, et surtout il l'humiliait.

Le rouquin tenta une botte un peu plus complexe pour surprendre son adversaire. En guise de réponse le blond donna un coup sec sur sa main faisant voler son poignard non loin de mes pieds. Les spectateurs étaient divisés, certains hurlaient des encouragements inutiles au blondinet, d'autres semblaient compatir avec le jeune roux. Ryd avait à présent reculé et était hors de lui.

Il lança un hurlement, et des vagues de flammes apparurent. Lyst se décida à sortir son épée. Il souriait, il avait l'air de beaucoup s'amuser...
Dans un dernier espoir il lança ses vagues de flammes, mais Lyst possède le vent. Certes le vent ne peu pas battre le feu, mais il décide aisément du sens des flammes. Aussi il ne fut touché par aucune flamme et avança avec son sourire toujours aussi amusé vers lui. Le roux ouvrit sa bouche d'horreur, il ne pouvait rien faire, il s'en rendait compte seulement maintenant

- J'abandonne..., lança-t-il tristement.

Lyst s'avança vers lui et lui ébouriffa les cheveux ce qui en surpris pas mal dont le concerné qui lança un regard horrifié.

- Tu t'es bien battu... euh... petit gars ! Tu verra dans quelques années tu sera aussi fort que moi !

Je ne sais pas si il le prit comme une insulte ou un compliment mais il préféra partir sans rien dire.

- Personne d'autre pour un petit combat!, fit-il joyeusement.

Des murmures parcoururent les rangs mais personne ne voulait apparemment y aller.

- Allez quoi! Histoire de se dégourdir un peu avant les longs discours soporifiques !

Cette fois-ci pas un mot. Et Lyst commença à regarder dans les rangs jusqu'à croiser mon regard.
"NON" ai-je pensé très fort, mais même si il l'avait entendu il m'ignora.

- Fang ! Je suis sûr qu'un combat entre nous serait cool !

Et voila, comment se faire remarquer par tout le monde en une journée... je savais que je n'aurais pas du parler à ce crétin.

- Je n'ai pas d'arme, lançais-je avec espoir.

Hélas il faut croire que le public voulait du spectacle car une bonne partie des gens autour de moi me proposèrent la leur.
J'ai soupiré et avancé... On me proposait un peu de tout : épée, sabre, poignard ou d'autres lames étranges.
J'ai choisit de ramasser la petite dague de Ryd à la surprise de tous.
Bien... nous étions partis... Un combat où je ne suis avantagée ni par l'arme, ni par les lieux, ni... par rien en fait.

Je me suis donc mise en garde l'observant, attendant qu'il attaque. Il commença ses coups d'épée. Sa lame était étrange. Une rose poussait au bout de sa garde et des ronces s'étendaient jusqu'au bout, ce qui ne semblait pourtant pas le gêner. Pour l'instant on restait dans du basique et je me contentait de parer, dévier et éviter avec lassitude ce qui semblait l'exaspérer. Il augmenta le rythme, mais rien n'y fit, je restais intouchable, je commençais même à sourire d'amusement. Il craqua, il ne jouait plus, il était devenu sérieux et venait de reculer. Moi je continuais de l'observer, je sentais mon pouvoir s'exciter.

Lyst tendit sa lame droit devant lui et ferma les yeux. Je m'attendais à un genre d'attaque surpuissante, mais au lieu de cela il disparut. J'avoue que je fus un peu surprise en me retrouvant seule au milieu. Les spectateurs s'étaient tus. Ainsi c'était une de ses techniques les plus puissantes. Il se servait du vent pour augmenter sa vitesse mais de là à être totalement invisible... c'était impressionnant. Quel pouvait bien être son truc. Il fallait que je trouve un moyen de le voir venir sinon j'étais fichue. Je fermai les yeux et me concentrai. Cela marcha... presque. Certes je le sentais... mais c'était seulement au dernier moment et je pouvais au mieux l'esquiver. Hum... Comment faire?

Le combat continuait ainsi, à croire que ça allait se jouer à l'endurance... Il attaquait, j'esquivais, et ainsi desuite.
J'eus soudain l'impression que le nombre de spectateurs avaient augmenté, les encouragements se faisaient plus présents bien que je ne parvenais pas à distinguer à qui ils étaient destinés.
Et puis d'un coup, tout changea, des yeux... Des yeux m'observaient. Mes pouvoirs s'exaltaient, j'avais franchement du mal à les contenir, et je ne devais pas m'en servir.
Je ne pus m'empêcher de regarder autour de moi, et ce moment d'inattention me coûta cher. Lyst voyant une ouverture frappa avec le plat de sa lame sur ma main, ce qui me força à lâcher la dague.

Je soupirais totalement exaspérée. "De toute façon je préfère le combat à main nue" ironisais-je intérieurement.
Je tentais vainement de me concentrer, je n'y arrivais plus du tout... Entre ces yeux qui m'observaient et mes pouvoirs à peine contrôlables. Je tremblais. Il fallait mettre fin à ce combat, et rapidement. Je décidais de tenter le tout pour le tout et me concentrais sur l'utilisation de mes pouvoirs. Mes sens s'accrurent, mais il m'étais toujours impossible de le voir et je ne l'entendais pas non plus avec le bruit des spectateurs, je le sentais quand il était à un mètre de moi, il me restait...

Mais oui bien sûr! ça empestait la fleur, comment n'avais-je pas pu le remarquer plus tôt!
Je fermais les yeux. Mon odorat me permettait aisément de le repérer maintenant.
C'était fini. Il lança un dernier assaut, j'ai frappé son poignet pour le désarmer et ai envoyé valser son épée dans le public avec mon pied. Il y eut des cris de surprise, à croire que c'était un exploit de désarmer ce crétin. Je pensais qu'il reviendrait à l'assaut mais il resta en retrait apparemment choqué. Alors je suis passée à l'action. Certes je ne le voyais pas clairement mais j'avais une idée globale de où il se trouvait et mes coups arrivaient en général à destination. Il était submergé, et après un coup de pied de ma part assez violent, il atterrît lourdement et se décida à réapparaître, laissant tomber un voile de fleurs.

- C'est bon, c'est bon, j'abandonne, fit-il avec un grimace.

Il se releva releva doucement, puis épousseta ses vêtement pour tenter de se donner de la contenance. Moi je soufflais alors qu'une foule d'inconnus m'assaillaient.
ça n'allait pas, malgré la fin du combat mes pouvoirs ne se calmaient pas... et tout ces gens ne faisaient que m'agacer. Lyst s'avança vers moi, et moi je voulais juste m'échapper, échapper à ce regard que je n'arrivais pas à trouver.

- Tu sera Fang, le Croc Dévastateur! me lança Lyst semblant fier de lui.

Si la situation n'avait pas été celle qu'elle était j'aurais sûrement apprécier la reconnaissance qu'il m'offrait mais... Je.. Je.. partir!
Lyst sembla apercevoir ma détresse et ordonna aux autres de me laisser respirer. Je le regardai, le remerciant des yeux. Je crois qu'il m'a souri en retour, mais j'étais déjà repartie à la recherche de la personne qui m'observait.

La cour était plutôt grande, deux grandes portes de chaque coté, celle que j'avais empruntée pour venir ici et l'autre juste en face menant à Terre de Lune. Il y avait des piliers le long de chaque murs. Et puis au bout de la cour, se trouvait un grand escalier, il montait puis se divisait en d...
Elle était là! C'était elle qui m'observait. C'était elle. Personne d'autre. Plus de doute. Je la voulais elle, je conclurais mon pacte avec elle !
Il me sembla que Lyst me dit quelque chose quand il vit que je la fixais. Peu importe, j'avançais déjà, vers elle. Plus rien ne m'arrêtais, le peu de conscience qu'il me restait en cet instant me servit à contenir mes pouvoirs que je ne pouvais pas dévoiler. Mes yeux me brûlaient de ce fait, mais je m'en contrefichais, j'avançais.
Les gardes autour d'elle se sont mis en travers de mon chemin. Des gardes? Je ne les avait pas remarqué...
Ils me hurlaient... me hurler quoi? Aucune importance, je passais entre eux avec un facilité déconcertante jusqu'à être en face de ma destinée.

- Écartez-vous de Dame Weln!

Un coin de mon cerveau me hurlait que je venais de m'attaquer à trop gros pour moi vu que c'était quelqu'un portant le nom du roi, que j'étais folle, et que je ferais mieux de déguerpir au plus vite.
Autant vous dire que c'était un infime coin puisque tout le reste, corps et esprit, me hurlaient de continuer.
Quand je suis arrivée devant elle, tout se passa de manière parfaitement synchronisée. J'attrapais sa main qu'elle me tendait tout en posant un genou à terre, et d'une voix totalement hypnotisée je dis :

- Laissez moi être vôtre.

J'avais les yeux rivés vers le sol, mais je l'ai sentis ouvrir la bouche pour répondre positivement. Mais il n'y eut aucun son... provoquant du même coup mon "retour sur terre". Aucune réponse! Alors que... que tout... que tout semblait...
Je ne sais plus. J'étais perdue j'en venais presque à me demander commet j'avais atterris là. Je n'eus pas franchement le temps d'y réfléchir, un coup de feu retentit.
Je sentis un piqûre dans le bas du dos. Mon esprit s'engourdit quasi instantanément.
"Somnifère..." grommelais-je
J'eu le temps de lever les yeux et de croiser les siens, bleu nuit. J'avoue que je n'ai pas résister à la tentation de jeter un dernier petit sort. Après tout, il n'avait qu'à pas m'endormir.
Le sort que j'ai jeté empêchait toute personne d'approcher de mon corps, enfin à part elle je suppose. J'aurais voulu le lui faire comprendre mais, c'était trop tard je sombrais.

_________________
Neko Team, on en devient dépendant!
IG est une extension d'irl u.u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-team.forumchats.com
Redodo

avatar

Messages : 301
Points : 387
Date d'inscription : 20/07/2011
Age : 22
Localisation : (╯°□°)╯​︵ ┻━┻

Perso
Niveaux:
200/200  (200/200)
Classe:
Orientation:

MessageSujet: Re: Crystal & Diamant   Jeu 21 Juil - 23:36

Moi j'aime bien :p

A quand le chapitre 2 ? :D

En tous cas c'est pas mal :3




Neko Team *\o/* *\o/*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nee-Koneko

avatar

Messages : 1778
Points : 2041
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 26
Localisation : En bas

Perso
Niveaux:
199/200  (199/200)
Classe: Eniripsa
Orientation: Feu/Soin

MessageSujet: Re: Crystal & Diamant   Jeu 21 Juil - 23:44

ouais enfin un qui réclame le chap' 2 /o/
euh *va poster*




Chapitre 2 : Éveil

Moi... qui suis-je? Je suis... la future souveraine de ce pays, enfin...
Je m'appelle Mey-Lan Weln, mes amis m'appellent Mey... enfin je veux dire mes "amis", vous comprendrez surement la différence. Officiellement je suis la nièce du roi. En réalité je suis seulement sa filleule, mais le roi n'aimait pas ses autres prétendants, alors il a fait oublier, et fait croire que j'étais sa nièce.
Je fais donc partie des Diamants, les plus respectés, mais aussi les plus entourés de lèche-bottes...

C'est le roi qui s'est occupé intégralement de moi. Mes parents faisaient partie de ses meilleurs amis, et ils sont morts lors de la dernière guerre. Elle s'est déroulée il y a dix ans entre notre royaume, Geos et nos voisins, Eol et Aquarius. Eol est un royaume de femmes guerrières... et ne me demandez pas comment elles font pour se reproduire... je ne veux même pas le savoir. Quant à Aquarius, on dit que c'est un des plus beau royaume. Il est dit que toutes leurs cités sont construites sur l'eau, j'aimerais vraiment voir ça.

A l'époque j'avais cinq ans, je ne me souviens que très peu de mes parents. Inutile de préciser que c'est notre royaume qui a gagné cette guerre. Celle-ci se déroulant sur nos terres c'est nous qui avons subis le plus de pertes. Seul Arqueris, la capital et l'endroit où nous sommes actuellement, est resté intacte. Arqueris est une cité construite en haut d'une falaise. Tout en haut, au plus près de la mer se trouve le château du roi, où logent mon oncle et quelques nobles. Ensuite, à droite se trouve Terre de Lumière et Terre de Lune. De l'autre coté se trouvent des maisons de Diamants et Crystals, plus on descend moins les familles ont d'influence. Après viens la première muraille, séparant les nobles des Joyaux. Puis vient la plus grande partie du de la ville où se trouvent les Joyaux. C'est la partie de la ville la plus active, avec les marchés et commerces, mais aussi la plus désordonnée. Et enfin se trouve la grande muraille qui protège toute la ville jusqu'à la mer.

Si vous avez été attentifs vous remarquerez que du fait que le château royal se trouve en première ligne, cela deviendrait problématique si des ennemis attaquaient par la mer. Certes... mais en réalité la mer fut il y a longtemps (sûrement au temps de construction de la ville) piégés. Pour vous dire, même nos pêcheurs les plus avisés n'osent pas aller prendre leur poissons dans des zones qu'ils ne connaissent pas.

C'est donc pour cela que... peu importe. Il est l'heure. Je me dirige vers les escalier menant à la cour, j'avais fini d'errer dans Terre de Lune avec ses fichus garde du corps.
En arrivant en haut des escalier, un parfum de fleurs vint me chatouiller le nez. Encore ce Lyst qui fait des siennes pensais-je. Et tous ces crétins qui s'extasiaient à regarder ce combat inutile.
J'eus beau penser cela ma curiosité m'empêcha de ne pas y jeter un coup d'œil, et ce combat qui aurait du être ennuyeux... eu un aspect hypnotisant. Zed Lyst (on s'en fiche de lui) se battait contre une inconnue et c'est cette inconnue qui attira toute mon attention. Elle rivalisait aisément avec un des meilleurs Crystals! D'où sortait-elle! Il me semblait qu'elle menait le combat même si ça ne me paraissait pas évident.

Soudain le crétin fleuri disparu, et absolument toute mon attention se reporta sur la nouvelle venue. Elle eu un moment d'inattention qui me parut étrange et se laissa désarmer. "Non!" pensais-je, elle était mal partie sans arme contre Lyst utilisant son camouflage.
Pourtant il en fut autrement, elle prit l'avantage avec un aisance implacable. J'étais simplement sidérée. Elle venait de prendre l'avantage à mains nues! Qui plus est, avec juste quelques secondes de plus elle le mit à terre le forçant à abandonner. C'était juste spectaculaire. Je vous avoue que je n'ai pu retenir un petit cri de joie, mais je n'ai pu déterminer si c'était parce que le crétin fleuri s'était pris une raclée, ou parce qu'ele avait gagné. Peu importe, je voulais traverser la foule pour la féliciter. Mais c'est en tentant de faire le premier pas que je me suis rendue compte que mon corps c'était littéralement figé...
Je restais donc en compagnie de mes gardes près de la rampe de l'escalier, et comble de l'exaspération, aucun d'eux ne se rendit compte que quelque chose n'allait pas.

Je continuai donc de l'observer puisque de toute manière je ne pouvais pas bouger.
Elle fut d'abord ensevelie par la foule - des fans? - puis emmenée à l'écart par Lyst. Elle se mit ensuite à regarder autour d'elle semblant chercher qu...
Trouver
Ces yeux croisèrent les miens.
Tout autour de moi disparut.
Elle seule restait.
Je sentais mon souffle devenir saccadé, et mon cœur s'accélérer. Quelque chose n'allait décidément pas avec cette fille. Elle se rapprochait de moi! Et j'étais totalement hypnotisée par ses yeux! Ses yeux d'argent...
Je savais que si je ne disais rien, mes gardes du corps allaient l'attaquer, mais je dois dire qu'à l'instant présent c'était bien la dernière de mes préoccupations. Mes gardes hurlèrent donc à la brune de reculer. Mais elle leur passa au travers sans le moindre effort.
Splendide.
Enfin mon corps se décida enfin à bouger... Je lui tendis ma main qu'elle s'apprêtait à saisir. C'était juste... Magique?
Puis elle parla.

- Laissez moi être vôtre.

"Oui". Ou du moins c'est ce que je m'apprêtais à dire... j'avais déjà ouvert la bouche...
Oui? Comment ça oui! Je veux dire, je ne la connaissais même pas! Je venais... J'avais failli lui accorder...
Non! Je... et puis je n'ai que quinze ans! J'ai encore largement le temps de choisir un crystal! Je... je...
Perdue.
Oui voilà le mot parfait pour résumé la situation.

Ce fut finalement un coup de feu d'un de mes gardes qui me fit reprendre mes esprits. Heureusement ce n'était que du somnifère, mais ça n'empêcha pas l'autre folle qui me tenait la main de jeter un sort. J'aurais du m'éloigner par pure prudence, mais... je n'ai pas pu.
Un de mes gardes tenta de s'approcher du corps de la fille mais il se trouva éjecté dix mètres plus loin. Un autre tenta le coup mais obtenu le même résultat.

- Écartez vous Dame Weln, elle a jeté un sort!

"Non sans blague, tu me prend pour qui crétin!" Cette remarque m'irrita tellement que je fis l'inverse.

- Vous voyez bien que le sort n'a pas d'effet sur moi.

- Il va falloir appeler des mages d'un bon niveau pour...

- Ce n'est pas la peine

Si des mages devaient venir pour elle, elle se ferait sans doute punir, et du fait que ce soit moi qu'elle ait approché elle risquait même de se faire renvoyer de Terre de Lumière. Les règles pour les gens qui tentent de m'approcher sont assez... strict. Je ne pouvais définitivement pas la laisser là.
Je murmurai vaguement un incantation de bas niveau, et elle se souleva dans les airs près de moi.

- Je rentre au château, pas la peine de m'accompagner, annonçais-je simplement.

- Mais vous ne pouvez pas l'emmenez! fit un garde affolé.

- Et pourquoi cela?

Le garde se tortilla avant de répondre :

- Euh... Et bien, voyez vous... elle vient d'en bas... alors...

"Ça serait mal vu..." finis-je seule dans ma tête.

- Certes mais c'est un Crystale maintenant, de plus elle vient de nous prouver qu'elle n'est pas mauvaise.

Le garde n'osa ou ne sut quoi répondre. De toute façon j'avais déjà tourné les talons et pris direction de ma chambre. Je fus contente de pas croiser beaucoup de monde... Je devais passer pour une folle avec le corps de... Je ne savais même pas son nom en fait. Et dire que je venais de prendre ouvertement sa défense... J'espère qu'elle en valait la peine, et puis si mon oncle apprenait que j'avais publiquement défendu une inconnue j'étais bonne pour un sermon.
Nous arrivâmes enfin devant la porte de ma chambre. Je suis entrée sans demander mon reste... enfin tranquille. Je posais son corps sur mon lit et...
Et maintenant?
Et bien... je n'y avais pas vraiment réfléchi... de plus si jamais mon oncle arrivait, je ne sais pas ce que je pourrais bien lui inventer. Je soupirai.
Le somnifère n'aurait plus d'effet d'ici une ou deux heures... donc...
Et? Qu'est ce que j'allais quand elle se réveillerait!

Une vague de panique se déferla en moi puis finalement ce fut la somnolence qui pris le dessus... J'avais utilisé une incantation trop courte pour l'emmener jusqu'ici. Magie mal dosée. Je grognai cette fois tout en prenant place sur une chaise dans le but de... mieux somnoler (évidement).
Ainsi, j'ai fini par m'assoupir, oubliant pour le coup tous mes problèmes.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mon corps était complètement engourdi, mon esprit avait du mal à reprendre conscience. Et surtout je ne parvenais pas à me souvenir de ce qu'il m'était arrivé.
J'étais installée dans un lit extrêmement confortable. Confortable? Où pouvais-je bien être... Ce fut donc cette remarque qui me ramena à la réalité.
Je me trouvais dans une chambre luxurieuse. Une grande chambre avec des meubles de valeurs, des tableaux splendides... Un lieu où moi Fang, venant du coté des joyaux, n'avais aucune raison d'être.

Finalement je remarquai la présence d'une fille, qui semblait d'ailleurs dans les vapes (elle venait sûrement de se réveiller elle aussi). En croisant ses yeux la mémoire me revint. C'était une Weln! Sans doute la nièce du roi maintenant que j'y songeais, celle qui devait accéder au trône.
Je me levais précipitamment, gênée. Ce fut une mauvaise idée. Le somnifère devait sûrement avoir encore de l'effet. Je perdis l'équilibre, me mettant à vaciller dangereusement. La princesse réagit assez vite pour me rattraper. Si je trouvais la situation précédente gênante, alors qu'est ce que c'était maintenant...

Elle était définitivement trop près de moi. Je sentais les battements de mon cœur s'affoler tandis qu'une envie irrépressible de m'approcher encore plus d'elle m'envahit. Ma conscience en fut aussitôt paniquée et bloqua chaque muscle de mon corps, pas question d'embrasser une gamine de... de quoi? Seize ans maximum. J'arrêtais de respirer. Le problème c'est qu'elle ne semblait pas vouloir reculer... pire! Elle se... se rapprochait... non! Je ne voulais... pas, enfin si... mais... non!
Mon esprit continuait de débattre inutilement, ignorant le fait qu'elle venait de fermer les yeux et de combler un majorité de l'espace nous séparant. Elle allait... Pourquoi ?!

Nos corps finirent par entrer en contact. Elle m'embrassait! J'aurais voulu la repousser ou au moins rester figée, en vain. Mes mains se glissèrent seules à la taille de la jeune fille.
Au moment où je lui cédais totalement une lumière chaleureuse apparut et nous enveloppa.
Cette lumière je la connaissais très bien, et à vrai dire c'était plutôt embêtant qu'elle soit apparue...
Apparemment, elle aussi savait ce que cela signifiait, elle en fut même horrifiée et elle me repoussa tout en reprenant ses esprits.
La lumière se dissipa aussitôt. Elle recula précipitamment jusqu'à ce qu'elle se heurte au mur contre lequel elle se laissa glisser.
Je ne savais pas vraiment quoi faire, et je n'osais pas l'approcher.
De toute façon nous n'eûmes pas vraiment le temps de nous remettre de nos émotions.

- Quelqu'un arrive, lançais-je alarmée.

Elle me lança un regard complètement paniquée, la scène précédente semblant être devenu sans importance. Conclusion, je n'avais rien à faire ici, et pour une raison que j'ignorais elle avait décidé de passer outre. Elle se releva en vitesse et chercha... un endroit où me cacher je suppose.
Sans demander mon reste je me suis glissée en silence sous son lit, et dans la seconde qui suivit quelqu'un entra dans la pièce sans même prendre la peine de toquer. Cela devait être une personne importante pour se permettre une telle liberté.

- Tout va bien? J'ai entendu que tu avais été agressée par un Joyaux malveillant!

N'IMPORTE QUOI!
J'entendis la princesse soupirer.

-Mon oncle il faudrait que vous songiez à être plus exigeant lors de la sélection de vos gardes. Tout d'abord ce n'était pas une Joyaux, mais une Crystal venant d'en bas. Ensuite elle ne m'a pas "agresser" elle a simplement voulu me saluer! Et ce sont vos abru... vos gardes qui l'ont attaqué pour ce simple prétexte!

C'était donc le roi...

- Ce n'est pas du tout ce que l'on m'a raconté, fit-il pensif, on m'a même parlé d'un sort...

La princesse laissa un silence avant de reprendre :

- Euh... quoi qu'il en soit mon oncle oubliez cette histoire, je m'en suis occupée, et assurez vous de recruter des gardes plus compétents s'il vous plait...

- Bien, bien, qu'il en soit ainsi! Je suis pressé, je te laisse donc à tes occupations.

La porte claqua, et je ne pus retenir un soupir de soulagement. Je m'extirpais de ma cachette et restai assise adossé contre le lit. La princesse était dos à moi et ne semblait pas vraiment vouloir se retourner. Je ne savais pas vraiment par où commencer.

- On a..., hésitais-je

- Un énorme problème, compléta-t-elle en se retournant.

Oui, voilà. C'était assez bien résumé. La lumière apparue tout à l'heure était celle des pactes entre Diamant et Crystal. Ce n'était pas un pacte final évidement puisqu'il n'y avait ni cercle de pacte, ni cérémonie. C'était un prépacte. Les prépactes sont des phases a franchir avant le pacte final. Ils ne se déclenchent pas avec n'importe quel Diamant ou Crystal. Ça ne veut pas dire qu'un Diamant n'a qu'un seul choix de Crystal, mais il y a tout de même un certain niveau de compatibilité, et plus il est élevé, plus le couple sera puissant bien sûr. Les prépactes se déclenchent assez aléatoirement, et plus il y a de prépactes qui se déclenchent plus le pacte final sera puissant (C'est pour cela que Diamants et Crystals se côtoient très jeunes). Chaque prépacte à aussi des effets... plus ou moins embêtants. Et le premier est bien connu... Il empêche les deux concernés de s'éloigner l'un de l'autre.

En théorie c'est possible, mais en pratique... C'est une autre histoire. Vous pouvez être sûrs. Vous pouvez être sûrs que dans un premier temps votre cerveau vous hurlera à longueur de journée (et peut-être nuit) de rester près -Très près- de votre partenaire. Mais ça ce n'est que que sur des petites distances... Sur des longues distances cela peut vous rendre physiquement malade et vous faire complètement délirer.
Alors autant vous dire que moi "Crystale d'en bas" et elle, future héritière... ça n'allait pas du tout, mais alors pas du tout être possible de rester proches.

Elle se pinçait les lèvres et semblait paniquer. Elle finit même par se mettre a trembler. N'y tenant apparemment plus elle vint s'asseoir à coté de moi, et posa
sa tête entre ses genoux.
Je l'aurais bien réconforter si je ne m'étais pas retrouvée dans un état similaire. Pour l'instant je tentais simplement de ne pas céder à la panique, et le fait qu'elle avait, semble-t-il, déjà du mal à supporter quelques mètres de distance n'arrangeait pas la chose.

- Mey-Lan Weln, fit-elle pensant qu'il était temps de se présenter.

- Je le savais déjà... hum... Dame Weln? lançais-je sans trop vraiment savoir comment l'appeler.

Elle me regarda l'air mi-amusée, mi-agacée et me corrigea.

- Appelle moi Mey-Lan, ou même Mey... C'est agaçant de se faire appeler Dame Weln...

- D'accord... Mey alors. Moi je suis Fang... Fang tout court, ajoutais-je.

Elle leva un sourcil, songeuse... Un silence s'en suivit. Je crois qu'aucune de nous deux ne savait vraiment par où commencer, pourtant nous étions toutes deux conscientes de ce qu'il venait de se passer.

- Je... euh, il faudrait aller prévenir de ne pas nous déranger.

J'allais lui répondre quelque chose comme "Oui d'accord, vas-y" mais je compris à temps qu'elle voulait dire "Je ne peux pas y aller sans toi". Je grimaçai. M'aventurer dans le château et risquer de me faire voir ne m'enchantait guère. Elle se leva et me tendit la main ne me laissant ainsi pas le choix.
Elle jeta discrètement un œil dehors pour vérifier qu'il n'y avait personne. Jugeant que c'était bon, elle inspira profondément et se lança. Je laissais quelques mètres nous séparer et partis à mon tour.
Les couloirs étaient assez sombres à mon grand soulagement, de plus il y avait des armures et statues disposées çà et là me permettant aisément de me cacher. Il n'y eut pas de problème au début nous ne croisâmes personne. Au second croisement... je ne pus aller plus loin. J'entendais des bruits de pas arriver vers moi. J'abandonnais la princesse et restais cachée le mieux possible derrière ce qui semblait être la statue d'une divinité. Mais la malchance s'acharna et les arrivants s'arrêtèrent pour discuter juste au niveau de l'embranchement. Je ne pouvais plus rien pour Mey à présent.

Maintenant que j'y pensais, moi je ne ressentais rien comparé à elle. Pour ressentir les effets du prépacte il fallait presque que je me concentre. Je me demandais pourquoi. Après quelques minutes je me retrouvais seule dans le couloir. Je ne savais par où était partie la princesse. Je devais me contenter d'attendre et espérer que personne d'autre ne passe par là.
Elle revint peu après. Elle était livide et chancelante. Je ne pus m'empêcher de sourire en pensant qu'au moins elle avait du être convaincante en se déclarant malade. Elle reprit des couleurs à ma simple vue et nous retournâmes dans sa chambre sans encombre.
Mey se laissa tomber dans son lit sans ménagement, tandis que moi je reprenais ma place précédente au pied du lit.

- Le repas sera porté à vingt heure, m'informa-t-elle.

Un lourd silence s'installa. Il nous restait bien deux ou trois heures avant le repas... ça promettait d'être... très long. Les battements des secondes de l'horloge pourtant discrets commençaient à devenir pesant. Je ne savais pas quoi dire pour briser le silence, et Mey ne semblait pas se soucier du malaise qui s'installait. En cet instant, je n'avais qu'une envie : partir. Je sombrais peu à peu dans mes pensées si bien que je ne sentis pas la princesse se recroqueviller près de moi. Et je ne pus m'empêcher de sursauter en entendant sa voix si près de mes oreilles.

- Fang... parle moi de toi, me demanda-t-elle à moitié distraite.

Hum lui parler de moi?... Après tout ce n'était peut être pas une si mauvaise idée vu qu'on allait devoir passer pas mal de temps ensemble.

- Bien, finis-je en me demandant par où commencer, J'ai été retrouvé à l'âge de neuf ans par les Opales. J'étais couverte de sang avec un croc de je ne sais quel animal et c'est de là que vient mon nom. Fang veut dire croc en langue ancienne. Ils m'ont retrouvé dans les bas quartiers et ont depuis pris soin de moi. J'ai donc vécu toutes ces dernières années chez les Opales, et c'est sûrement de là que m'est venue ma vocation de Crystale. Sinon... quant à mes pouvoirs... je n'ai rien d'extraordinaire à vrai dire... ou ils ne sont pas éveillé, je ne sais pas vraiment. Si je suis arrivée jusqu'à Terre de Lumière c'est sans doute parce que je maitrise extrêmement bien mes sens et que mes professeurs m'estimaient prometteuse puisqu'à leurs yeux je n'ai pas encore éveillé mes pouvoirs.

- Bah si tu as battu le crétin fleuri tu peux être sûre que tu as ta place ici, me lança-t-elle perplexe.

Je n'ai pas pus m'empêcher de rire en entendant le surnom que Mey avait donné à Lyst.

- Mais... tu ne sais pas pourquoi tu as été retrouvée... couverte de sang?

- Je ne me souviens de rien avant que les Opales ne m'aient retrouvée, et ils n'ont pas pu m'expliquer pourquoi.

La princesse me regarda intriguée... en même temps il y avait de quoi. Maintenant j'avais envie de lu demander "Et toi?", mais je trouvais cela déplacé de ma part. Cependant elle sembla lire en moi.

- Je..., hésita-t-elle.

Voyant qu'elle n'était pas sûre de vouloir parler, je tournais mes yeux vers elle.

- Je ne suis pas la nièce du roi, lâcha-t-elle finalement.

Ma bouche s'entrouvrit toute seule sous le choc. Je n'étais pas vraiment choquée qu'elle ne soit pas la nièce du roi... enfin si! Mais j'étais sidérée qu'elle me révèle une information de cette importance alors qu'on se "connaissait" seulement depuis quelques heures... Même minutes puisque je dormais sous l'effet du somnifère avant.

Elle grimaça.

- Tu...

- Dire à personne, articulais-je toujours sous la surprise.

Elle parut amusée de ma réaction.

- Mais... Pourquoi?! Pourquoi tu me dis un truc pareil, surtout à moi... On ne...

- Je ne sais pas, me coupa-t-elle en détournant le regard, J'ai confiance en toi. Qui plus est, tu es sans doute la première Crystale à m'avoir parler qui ne passe pas son temps à vanter les effets "extraordinaires" de ses pouvoirs.

Elle eut un sourire triste. J'étais définitivement heureuse d'avoir vécu loin de ses hypocrites de nobles.

- Mes vrais parents sont morts quand j'avais cinq ans, ils étaient les meilleurs amis du roi. Et celui-ci n'a pas pu se résoudre à me laisser. Il m'a donc prise sous son aile et m'a caché pendant plusieurs années. Puis un beau jour il m'a fait "revenir à la capital" en annonçant que j'étais une fille cachée de son frère mort. Mon âge coïncidant avec la mort de son frère, à peu près toute la population a gobé cette histoire. Il n'y a que très peu de personne au courant dans le royaume et je ne sais moi-même pas qui ils sont. J'ai donc grandi dans ce mensonge avec l'interdiction formelle d'en parler. C'est... la première fois. Et récemment le roi a annoncé que j'étais sa favorite et que j'hériterais du royaume à sa mort. Je ne sais pas vraiment si c'est ce que je veux, ou même si j'en suis vraiment capable. Mais surtout j'ai peur qu'un scandale éclate après la mort du roi... et cela m'étonnerais franchement que... certains nobles laissent passer ça.

Elle ferma les yeux et je ne pus m'empêcher d'avoir un sourire compatissant. Cela pouvait paraître stupide, mais le fait de s'être présenté aussi honnêtement avait détendu l'atmosphère ce qui nous permit d'aborder des sujets plus "légers". Elle me parlait des différents crystals et moi je lui parlais de la vie d'en bas.
Le temps passa vite. Le dîner finit par arriver et la princesse s'endormit me laissant seule. J'avais enfin le temps de me poser et d'évaluer l'ampleur de mes problèmes.

En fait je n'avais pas réellement de problème, c'était Mey qui en avait, mais étant donné que c'était "à cause de moi" je me sentais concernée. Mon seul réel problème... C'était qu'il fallait que notre prépacte reste secret, car je ne donnais pas cher de ma tête si le roi venait à l'apprendre. Par conséquent il allait falloir que je trouve une solution à ce prépacte cette nuit. J'avais une petite idée de où aller mais ça n'allait pas plaire à la princesse... De toute façon... elle dormait...
Je priai donc pour qu'elle ne se réveille pas, m'avançai vers la fenêtre et l'ouvrit avec délicatesse.

Le Jour se couchait sur la mer, le ciel avait pris une couleur violette et se reflétait sur la mer. Il y avait vraiment une belle vue mais je grimaçai en observant la hauteur... Le château était au bord de la falaise, de plus la chambre de Mey se trouvait en hauteur ce qi n'allait pas me faciliter la tache.
Concrètement si je me loupe, alors "Adieu Fang", fis-je amèrement. Les pierres étaient espacées grossièrement me laissant des prises un peu partout, j'avais connu plus dur.
Après un regard rapide vers la princesse qui dormait paisiblement, je me lançai.

_________________
Neko Team, on en devient dépendant!
IG est une extension d'irl u.u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-team.forumchats.com
Redodo

avatar

Messages : 301
Points : 387
Date d'inscription : 20/07/2011
Age : 22
Localisation : (╯°□°)╯​︵ ┻━┻

Perso
Niveaux:
200/200  (200/200)
Classe:
Orientation:

MessageSujet: Re: Crystal & Diamant   Ven 22 Juil - 0:18

JE VEUX LE CHAPITRE TROOOUUUAAAAAHH ! spv :3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aster

avatar

Messages : 436
Points : 454
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Crystal & Diamant   Ven 26 Aoû - 22:49

Putain j'aime trooooop!

J'adore ton style d'écriture, l'histoire est super bien trouvée, je suis fan sérieux!! ❤

La suite au plus vite!!!!!!!!!!!!!!!!! Je suis impatiente! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nee-Koneko

avatar

Messages : 1778
Points : 2041
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 26
Localisation : En bas

Perso
Niveaux:
199/200  (199/200)
Classe: Eniripsa
Orientation: Feu/Soin

MessageSujet: Re: Crystal & Diamant   Sam 27 Aoû - 0:11

je l'ai pas fini le 3 :$
et.... j'suis perdu 8D
et... pas très motivé, mais promis j'ferais un effort x')

_________________
Neko Team, on en devient dépendant!
IG est une extension d'irl u.u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-team.forumchats.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Crystal & Diamant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Crystal & Diamant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» Fusil contre Poésie [ Pv ; Crystal Or Lune ]
» Méthadone Crystal [Shikaku-♂]
» Crystal Ertz [Pouffy]
» rp dans une grotte de crystal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nekooooooooo Teaaaaaaaaam :: La Taverne :: Les créations des guildeux-
Sauter vers: